journal-d-une-princesse-en-enfer.blog4ever.com

journal-d-une-princesse-en-enfer.blog4ever.com

Le retour chez les parents

25 ans, presque 26 et j'ai due retourner vivre chez mes parents.

C'est un dur coup à encaisser, une bonne dose de stress quand je pense à l'avenir.

Mon copain et moi sommes hébergés chez mes parents car nous n'avions plus d'argent, que notre situation financière a toucher le fond.

J'ai eu le maximum de semaines de prestations de chômage maladie même si mon psy m'a arrêter de travailler jusqu'à la mi-novembre. Mon copain était sur la CSST car il était en arrêt de travail à cause d'un accident de travail. Son contrat était temporaire, il s'est terminé avant que le médecin dise qu'il pouvait recommencer à travailler, donc il y a eu un moment où on n'avait plus d'argent. J'angoissais à savoir si je pourrais manger suffisamment pour le bébé, j'avais peur qu'on se retrouve à la rue.

Maintenant, j'ai peur de ne jamais retomber sur mes deux pieds, peur de ne jamais plus avoir de chez moi, peur de ne pas pouvoir offrir le nécessaire à ma fille...

Je suis en attente d'une réponse à savoir si j'ai droit à de l'aide sociale ou non.

Si oui, j'aurai pas droit à beaucoup car mon copain bosse, mais il bosse au salaire minimum ce qui ne fais pas beaucoup de sous... Comment serons-nous supposer survivre avec un bébé si on a presque pas d'argent?! J'ai peur, je suis terrifiée...

Et puis, il y a un papier que je n'ai pas encore pu envoyer, un papier que je dois faire signer au psy.

J'ai appeler pour avoir un rdv d'urgence... il y a de cela 2 semaines... j'ai pas dis pourquoi j'en avais besoin, donc, je pourrais être enceinte, sur le point de me suicider qu'ils s'en battraient tous les couilles... je suis à bout...

Je fais mon possible pour ne pas laisser mon moral flancher trop bas. Mais c'est difficile sans traitement et sans une lueur d'espoir.

J'ai l'impression d'être une ratée, la pire des femmes de cet univers pour avoir accepter de mettre un enfant au monde en ayant une situation financière bancale... Je m'en veux tellement...

Je voudrais tellement me réveiller, me rendre compte que tout ceci n'est pas réel, que c'est un cauchemar... Mais chaque matins, je constate que je suis bien ancrée dans la réalité, que j'attends pour rien de me réveiller de tout cela.

 



07/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres