journal-d-une-princesse-en-enfer.blog4ever.com

journal-d-une-princesse-en-enfer.blog4ever.com

Poème pour une petite fée décharnée

 

 Légère et petite poupée fragile

Aux jambes et au bras fins comme des brindilles

Adorable fille prise au piège par sa perception

Qui créer sa propre déception

 

De son corps et de sa tête, elle est prisonnière

Toujours de plus en plus légère

Sans pouvoir échapper aux mensonges de son miroir

Elle se laisse lentement mais sûrement choir

 

Chérie, il serait temps que tu trouve les yeux

Avant de passer à côté d’un futur heureux

Avant que se soit la mort qui vienne te chercher

Et que tes proches qui t’aiment doivent t’enterrer

 

La sonnette d’alarme a sonner

Il est temps d’accepter de te laisser aider

D’y croire un peu que tu peux t’en sortir

Au lieu de continuer de te mentir

 

Avance, bats-toi

Libères-toi de tout ça

Un nouveau départ se trace pour toi

Ma douce chérie, prends le bon choix

 

La vie ou la mort

À toi de choisir ton sort



12/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres